Les grands chapeaux

Achat du Titre complet

Achat de l'Album complet

Paroles

Le son du piano 
et le sang dans les veines
pas de morceau de trop
à l'hôtel de la scène
les standards légitimes
les cadences étouffées
un pianiste anonyme 
pour soirée habillée
il tombe sur les noires
à défaut de jouer
lala
lala
Le piano ne sait rien
sur le genre humain

coquet l'ambassadeur
il vient tout en vert
ca donne des couleurs
au son du couvert
quand vous toussez
sous des grands chapeaux
il faudrait pas manquer
le son du bon piano

le son du piano
c'est ce qui vaut la peine
c'est ces doigts un peu fous
qui nous tiennent debout
aimable mise en scène
conversations usées
on serait bien ingrats
de ne pas en profiter
il pose son chapeau
juste avant de jouer
lala
lala
Le piano ne sait rien
sur le genre humain

on voit le président
derrière les envieux
on voit des ruminants
qui s'amusent un peu
quand vous toussez
sous des grands chapeaux
il faudrait pas manquer
le son du bon piano

le son du piano
c'est ce qui vaut la peine
le son du piano
et le flot de la Seine

Credit image: Clotylde


Commentaires : 

L'idée du titre est de confronter
une logique d'apparence 
lors d'une réunion mondaine
à l'ambassade, avec la logique
du pianiste qui accompagne
 l'évément. Pour lui la musique
est tout, et donc l'apparence 
n'est rien. Jazzy.